Arvores - Preto e branco

Dessins aux dimensions 150x100 cm

techniques: bâton à l'huile, pastel et gouache sur papier

 

(de gauche à droite)

Arvores - Preto e branco n°5 / 2012

Arvores - Preto e branco n°4 / 2012

Arvores - Preto e branco n°3 / 2012

Arvores - Preto e branco n°2 / 2012

 

Morgane planchais joue avec l'espace blanc qu'elle envahit graduellement, tout en mettant en valeur le contraste qui s'y révèle. La minutie évolue vers des effets compliqués d'anthropomorphisme, dans une chorégraphie de formes entremêlées.

Déracinés, éloignés de leur source nutritive, ses arbres semblent posséder des énergies totémiques. Leurs troncs ont l'air glacial, comme s'ils avaient traversé l'hiver atomique, pétrifiés. Leurs branches empruntent des formes tuberculoïdes pour suggérer des réservoirs de sève qui alimentent des métastases somptueuses.

 

Il y a un plaisir presque tactile lorsque ses arbres retrouvent le sol, une sinuosité corporelle, un dévoilement sensuel.

 

Angelo Mitchievici

maître de conférence et rédacteur pour la revue "Ex Ponto" (Roumanie)

(article paru dans le numéro d'avril-juin 2012, Jour et nuit culture - quatre portraits)

 

 

ARVORES

 

 

Organiques, écorchés, tortueux, les arbres se nouent et se dénouent

pour ne rester que la liaison entre deux mondes.

 

 

Morgane Planchais

 

Photo Alain Massa
Photo Alain Massa